TIGER EMPIRE
© Tiger Empire 2018
Cliquez ici pour rejoindre le mouvement
Contacter Maxthror après son bannissement définitif

« Le plus grand mal, à part l'injustice, serait que l'auteur de l'injustice ne paie pas la peine de sa faute. »
Platon, "Gorgias"

« Ne l'oubliez jamais : celui qui laisse commettre une injustice ouvre la voie à la suivante. »
Willy Brandt, prix Nobel de la Paix 1971

En ce 25 août 2010, Maxthror a été effacé de la base de données du jeu.
Maintenant disponible : l'intégralité de son procès.
(2de mise à jour le 21/9)


Message de Maxthror à ceux qui pensent à lui :

« Après mon bannissement définitif du jeu [Edit : contrairement à la rumeur, il ne s'agit pas d'un auto-ban, mais d'un bannissement manuel effectué par Lord Clarius] pour avoir voulu faciliter maladroitement la vie des joueurs en créant un système permettant l'achat d'objets en quantité supérieure à 99, je n'ai pas voulu recréer de nouveau personnage pour garder une liberté et une indépendance totales vis-à-vis de Silver World.

Évidemment, le visu que je devais organiser est annulé. Je ne vais pas investir de l'argent pour un jeu d'où l'équipe m'a jeté après un "procès" bâclé qui ressemblait plutôt à une chasse aux sorcières, sautant sur l'occasion de dégager ce démon qui possède des moyens techniques qu'elle ne contrôle pas (imprimerie, dépôt-vente, envoi de messages de masse...), sans tenir compte de l'intention positive de mon geste.

Malgré ce qui avait été évoqué avec un admin, un semi-admin a refusé catégoriquement de transférer les objets Tiger Empire présents dans ma banque et que je m'étais engagé à offrir lors d'animations (Fête du Tigre 2010 ou jeux du dépôt-vente). Ce n'est pas moi qui suis pénalisé par ce geste mais bel et bien tous les joueurs qui, une fois encore, ne pourront plus s'affronter sur la traditionnelle webradio ou participer à des énigmes tordues comme lors de la semaine de jeu "2010, année du Tigre" en février dernier.
Les futures animations (enregistrement de jeux pendant le visu de juillet pour diffusion lors de la FDT 2010 initialement prévue en octobre, nouveau jeu du dépôt-vente en remplacement de Snakes & Ladders pour gagner les équipements TE) et la création d'un cartographe-simulateur en remplacement du site de Jah n'auront pas lieu, celui qui devait les superviser n'étant plus là pour le faire.

Pourtant, des membres l'équipe du jeu enfreignent régulièrement leurs propres règles (doubles persos louches et interactions par exemple) et les interprètent comme ça les arrange, en toute impunité puisqu'il n'y a aucun moyen de tracer les actions des administrateurs et des modérateurs/conseillers.

Depuis le 11 juin, date de mon bannissement par Lord Clarius, j'ai toujours été ouvert à la discussion franche, à la négociation, j'étais prêt à tout accepter pour garder Maxthror qui représente 5 ans de présence sur les terres d'argent. Mais il fallait faire un exemple et c'est tombé sur moi, ce qui n'est pas étonnant vu l'animosité que certains membres de l'équipe ont envers moi. Je me suis simplement heurté à un mur. Je me suis tu pendant 6 semaines pour laisser l'équipe réfléchir sereinement et faire en sorte que mes éventuels propos ne provoquent pas une réaction excessive de la part des joueurs par manque d'information. J'ai eu confirmation que la décision était sans appel : je suis l'emmerdeur dont il faut se débarrasser. D'ailleurs, 6 jours après mon ban, le jeu fonctionnait déjà "on ne peut mieux", dixit celui qui m'a banni. En lisant le mini, je pense sincèrement le contraire...

A présent que ma clause de confidentialité a été résiliée par la décision de l'équipe malgré les signes de bonne volonté et de repentir de ma part (acceptation totale par avance et sans les connaître de toutes les conditions que l'équipe aurait voulu m'imposer, acceptation d'une surveillance permanente et de la lecture de tous mes messages, acceptation de communiquer à l'équipe tous les projets sur lesquels je planche dès la naissance de l'idée pour qu'ils aient un droit de veto absolu, je ne voyais pas quoi proposer de plus), je me sens bien seul et je serais ravi de bavarder avec vous. Au moins pour exposer les faits exacts car j'ai entendu tout et son contraire sur les circonstances de mon bannissement.

Si vous souhaitez me contacter pour avoir plus de renseignements sur l'un des points évoqués ici ou pour lire les preuves et autres éléments pour le moins troublants que j'ai pu accumuler avec le temps, pour partager 5 années de mon savoir, mon savoir-faire, mes moyens techniques et mes petits secrets, ou pour obtenir des archives du mini-chat (qui enregistre toute phrase prononcée publiquement depuis le 3 janvier 2010 et que l'équipe, qui connaissait son existence et qui m'avait demandé un silence absolu à ce sujet, a utilisé contre certains d'entre vous, ce dont je ne suis pas fier), vous pouvez m'envoyer votre message par e-mail à l'adresse :

maxthrortigerempire.net

Le meilleur accueil vous sera réservé, dans la plus grande discrétion. A bientôt !

Maxthror
ex-chef du Tiger Empire »



« Le plus gros bug de Silver World, c'est son équipe » - Maxthror



Lisez le texte ci-dessous et transposez-le dans l'univers de Silver World. Vous trouverez qu'il est étonnamment exact.

Chronique du 30 Octobre 2002, France Inter

"Le petit Robert définit l'incompétence d'une part comme :
1° l'inaptitude d'une autorité publique à accomplir un acte juridique;
2° l'insuffisance des connaissances ou de l'habileté nécessaire pour juger ou accomplir une chose.

Nous avons tous autour de nous des gens incompétents, et peut-être d'ailleurs sommes-nous aussi, parfaitement incompétents dans certains domaines. Mais comment le savoir ? Eh bien, deux psychologues américains, Messieurs Dunning et Kruger ont cherché non pas à définir l'incompétence, mais à tenter d'apprécier si les personnes incompétentes étaient conscientes de l'être.

Leurs observations sont assez surprenantes.

Ils ont fait passer à des étudiants des tests de logique, de grammaire et d'humour. Il ne s'agissait pas de tester leur savoir, mais leur aptitude à résoudre des problèmes accessibles à tous. Après avoir répondu aux questions, les étudiants devaient évaluer leurs résultats dans l'absolu, mais aussi par rapport aux autres.

Les étudiants qui avaient le mieux répondu évaluaient en général correctement leurs réponses (en sous-estimant parfois un peu leurs résultats), et pensaient que tous les autres avaient aussi bien réussi qu'eux.

En revanche, les étudiants qui avaient le plus mal répondu - donc, les plus incompétents - étaient non seulement persuadés d'avoir très bien réussi mais aussi d'avoir réussi mieux que les autres.

Quand les étudiants testés furent invités à corriger mutuellement leurs copies puis à réévaluer leurs propres résultats, les plus compétents ajustèrent leur estimation antérieure, tandis que les plus incompétents persistèrent à affirmer que leurs réponses étaient excellentes. Certains, même, allèrent jusqu'à dire que, finalement, ils avaient encore mieux répondu qu'ils ne le pensaient initialement

« L'incompétence souffle des conclusions erronées, mais elle interdit également de prendre conscience de ses erreurs » écrit Kruger.

C'est cette incapacité à s'auto-évaluer correctement qui explique que certains individus parfaitement incompétents s'obstinent à raconter des histoires qui ne sont pas drôles, ou que d'autres soient absolument incapables de comprendre qu'il existe des solutions plus appropriées que les leurs à un problème donné.

Cette constatation éclaire d'un jour nouveau ce qu'on appelle le principe de Peter. Le principe de Peter veut que, dans une structure hiérarchique, la promotion vers le haut concourt toujours à mettre les individus en place à des postes pour lequel ils seront parfaitement incompétents.

Les travaux de Dunning et Kruger nous l'expliquent : c'est l'aveuglement (et l'ambition) des incompétents qui les pousse à accepter sans réfléchir des postes qu'ils seront incapables d'assumer.

Les personnes compétentes, elles, préfèrent rester à un poste qu'elles maîtrisent parfaitement et où elles font correctement leur boulot. On en déduira sans peine qu'en toute bonne logique, ce sont surtout les incompétents qui montent dans la hiérarchie et qu'un certain nombre pour ne pas dire la majorité des soi-disant élites de « La France d'en Haut » ne sont peut-être pas tout à fait à leur place.

L'incompétence peut-elle se soigner ?

Dunning et Kruger pensent que oui :
d'après une autre de leurs expérimentations, une formation adéquate aide les sujets incompétents à prendre conscience de leur inaptitude... et donc à progresser. Le malheur, c'est que le plus souvent, face à un incompétent, on a tendance à se taire, à fuir, ou à l'ignorer poliment. C'est un mauvais service à lui rendre : seul un autre son de cloche peut aider un incompétent à sortir de son incompétence.

C'est aussi un mauvais service à nous rendre à nous mêmes : les incompétents finissent toujours par nous empêcher de travailler. Alors, la prochaine fois que vous entendrez un incompétent parler, expliquez-lui gentiment, mais fermement qu'il dit une connerie. Sinon, il pourrait devenir, mettons, ministre, président ou directeur de la fiction sur une chaîne publique de télévision.

Et ça, ce serait dramatique."